Saint Rémy de Provence – Site de Glanum

By | 7 mai 2015

A l’occasion d’un séjour à Saint Remy de Provence, dans le sud de la France, nous sommes allés visiter le site archéologique des Antiques aux abords de la petite ville provençale. Ce site est également appelé site archéologique de Glanum. En lisant la documentation sur ce site, je ne comprenais pas pourquoi on parlait parfois de Glanum et d’autres fois des Antiques… Il s’agit en fait de la même chose avec un seul parking pour ceux qui seraient inquiets quant à la logistique de l’organisation. Glanum est la cité romaine tandis que le plateau des Antiques est l’ensemble du lieu dit.

Au pieds de la chaînes des Alpilles, le lieu est à l’abri d’un rempart naturel calcaire et propice aux cultures. C’est ainsi que des premiers habitants Gaulois et Celtes s’y sont installés dès le 7ème siècle avant Jésus-Christ. C’est au dieu celtique Glan que l’on doit le nom de la cité. Ses compagnes appelées Mères glaniques étaient censées habiter une source sacrée dont l’eau pouvait guérir. La cité a eu des échanges avec le monde grec au cours des 2ème et 1er siècles avant Jésus Christ, ce qui a marqué une architecture hellénistique sur certains monuments. Cependant, en visitant le site, c’est surtout l’urbanisme romain que l’on retrouve car Glanum est devenue colonie latine lors du règne d’Auguste à partir de 63 avant JC.

La découverte de la cité est particulièrement récente puisque ce n’est qu’en 1921 que le site fait l’objet de fouilles archéologiques sous l’initiative de Jules Formigé, architecte des monuments historiques et de Pierre Brun qui dirigea les travaux. Il était recouvert par un champs d’oliviers, ce qui lui a permis de passer 17 siècles au frais. Les vestiges sont ainsi bien conservés et l’on n’a pas de mal à s’imaginer l’organisation de la cité en se promenant dans la rue principale pavée, entourée de maisons, d’échoppes, du forum et bien sûr des thermes. Les fouilles ont permis de mettre à jour un système de canalisations et d’égouts plutôt ingénieux pour l’époque. Il suffit de tendre l’oreille pour s’apercevoir que la source guérisseuse s’écoule toujours en-dessous de la cité. Des monuments sont particulièrement bien conservés comme le Mausolée et l’Arc municipal à l’entrée de la cité. Ils se situent à l’extérieur du plateau et l’on peut les voir du bord de la route sans visiter le site. Dans la ville, on remarque également les arches de temples, les bassins des thermes, les colonnes de sanctuaires. Les chapiteaux sont sculptés avec des feuilles de vigne, ce qui marque un style corinthien. Un beau masque de pierre a également été retrouvé dans les thermes; il servait à faire jaillir de l’eau par sa bouche. On a également retrouvé des statues parées de bijoux et notamment de torques, le collier emblématique de l’époque celte. En bronze ou en argent, il était le témoin de la richesse de son propriétaire qui en commandait à l’orfèvre dès qu’il avait gagné une certaine prospérité. Les romains ont continué à en porter par la suite, c’est la raison pour laquelle de nombreuses statues ont le buste orné d’un torque. Vous pouvez retrouver notre collection de bijoux celtes et de torques (en bas de page sur le lien) sur eleonaure.com.

Pour organiser vos vacances à Saint Remy de Provence

Pour visiter la cité de Glanum gérée par les Monuments Historiques Nationaux

Quelques photos de la cité découverte un beau matin de printemps.

Arc municipal de Glanum marquant l'entrée dans la cité.

Arc municipal de Glanum marquant l’entrée dans la cité.

Mausolée de 18mètres de haut, l'un des plus beaux du monde romain parvenu quasi intact avec des bas-reliefs exceptionnels

Mausolée de 18mètres de haut, l’un des plus beaux du monde romain parvenu quasi intact avec des bas-reliefs exceptionnels

Vua panoramique de la cité de Glanum sur le plateau des Antiques à proximité de Saint Remy de Provence

Vua panoramique de la cité de Glanum sur le plateau des Antiques à proximité de Saint Remy de Provence

La rue principale de Glanum

La rue principale de Glanum au pieds des Alpilles

Thermes de la cité qui datent de l'époque de César. Cette statue décorait l'arrivée de l'eau.

Thermes de la cité qui datent de l’époque de César. Cette statue décorait l’arrivée de l’eau.

Les vestiges de colonnes du forum sous les fleurs du printemps.

Les vestiges de colonnes du forum sous les fleurs du printemps.

Vestige d'un temple

Vestige d’un temple

Bookmark and Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *