Mes macarons au caramel salé

By | 5 janvier 2010
On m’a offert le chouette et très beau livre Sucré de Ladurée pour Noël.

A vrai dire, je ne tiens pas un blog de cuisine… loin de là mais je souhaitais revenir sur ces miraculeuses recettes!
J’aime les livres de cuisine et j’en ai d’ailleurs plusieurs dans ma bibliothèque. Pour être honnête, je les ai plutôt pour regarder les belles photos que pour les utiliser.
Cependant j’aime tellement les macarons et c’est aussi tellement cher que je me suis dit qu’apprendre à les faire serait une sacrée économie!

Après beaucoup de sueur, je vous présente ma 1er fournée mi-réussie. (Les autres fournées ne comptant pas puisqu’elles étaient complètement ratées!).
Les macarons sont un peu palots car je n’ai pas utilisé de colorant. C’est moins appétissant mais cela ne change pas le goût.

Bon, ceci m’amène à vous dire qu’entre les beaux conseils du livre et la réalité, il y a une faille, un gouffre… que dis-je un grand canyon!
On va dire que la recette est très simplifiée et qu’il a bien fallu faire la synthèse de plusieurs recettes pour obtenir ce résultat mi-réussi!

Mes conseils
Le fourrage/ganache: Pour des macarons au beurre salé, j’ai fait une simple crème au beurre dans laquelle j’ai mis quelques gouttes de caramel liquide et une pincée de gros sel. Pour le coup, c’était une bonne idée plutôt réussie.

Le biscuit: Les choses se corsent…
Il faut effectivement faire une pâte avec de la poudre d’amande et sucre glace d’un côté. Jusque là, ça va.
De l’autre côté, il faut battre des œufs en neige et y incorporer du sucre petit à petit (le mélange étant ensuite ajouté à la pate à la poudre d’amande)…
Alors là, cela me fait bien rire! En procédant de la sorte, on peut toujours rêver pour réussir de petits macarons mœlleux bombés! Ils s’aplatiront comme des crêpes et deviendront de petits gâteaux secs en cuisant!
L’astuce: Il faut faire bouillir le sucre avec un peu d’eau avant de les ajouter aux œufs en neige. Une fois bouilli, ajouter le sucre progressivement (effectivement) aux blancs d’œuf. Cela va les cuire et faire une sorte de meringue. Ce rendu permettra d’avoir le croustillant du dessus et le mœlleux de l’intérieur.

La cuisson des biscuits: Pas plus de 10/12 minutes dans un four à 150

Bookmark and Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *