Les couleurs de l’Arménie

By | 18 février 2019

Les croix arméniennes ont une forme caractéristiques dont les branches en forme de losanges pointés vers le centre sont souvent décorées d’entrelacs et de courbes. Elles rappellent directement les belles croix sculptées dans la pierre que l’on désigne sous le nom de croix Khatchkar,  dont le savoir-faire mêlant sculpture et architecture est inscrit à l’UNESCO au patrimoine culturel immatériel de l’humanité depuis 2010.

Bien que ces sculptures de pierres soient magnifiques, il est dommage de s’en inspirer de façon unilatérale pour créer des bijoux arméniens. La pierre sculptée est certes belle mais triste et froide. Or, l’Arménie est un pays d’Orient, un pays aux traditions chaleureuses, un pays de danse et d’épices. Du Mont Ararat aux plaines d’Erevan en passant sur les rives du lac Sevan, le pays a été bercé par le mélanges des cultures byzantines, grecques, kurdes et iraniennes… La céramique et la miniature arménienne sont deux arts originaux dont les artistes arméniens se sont distingués avec l’utilisation de pigments colorés brillants issus d’oxydes métalliques. Conservés au Matenadaran à Erevan, ce sont près de 300 000 ouvrages dont on peut s’inspirer, avec par exemple les enluminures de l’Evangéliaire d’Etchmiadzin et les ouvrages colorés du célèbre enlumineur Toros Roslin.

 

A l’instar de son drapeau national, rouge, bleu et jaune, l’Arménie est un pays de couleurs. En collaboration avec un bijoutier arménien, nous avons ainsi développé une collection de croix au dessin Khatchkar richement décoré de ces couleurs chaudes et chatoyantes. Faisant un rappel à la « miniature arménienne », les couleurs sont brillantes grâce à la laque émaillée. Le dessin est orné de volutes, de courbes parfois enrichies par des rubis naturels ou de petites boules d’or. Ces croix sont la synthèse des dimensions spirituelle et culturelle artistique qui se décline elle-même en deux volets, la sculpture du dessin Khatchkar et l’émaillage de la couleur.

Ces croix intègrent tellement l’histoire de l’Arménie dans toutes ces dimensions qu’elles peuvent aussi bien être portées par des femmes que par des hommes fiers d’être arméniens.

Bookmark and Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *