Bases de mascara: 5mn de sommeil en moins*

By | 20 août 2009

Une fois n’est pas coutume… je ne vais pas vanter les mérites d’un cosmétique…

Au contraire, il s’agit là de dire non aux ras de marée des bases de mascara!
Il y a plusieurs années, L’Oréal avait déjà sorti son deux en un: une couche blanche pour renforcer et séparer, une couche noir pour intensifier, colorer, et allonger (ce ne sont pas forcément les termes employés mais bref, l’idée y est).
J’avais essayé, avec beaucoup de convictions, et déçue du résultat, j’avais très vite arrêté l’expérience. Le produit n’avait sans doute pas atteint son espérance de potentiel, car il a vite disparu des plans de communication.

Mais voilà que la mode reprend… Fort du succès d’ôscillation, Lancôme revient sur le segment des bases avec ôscillation Power Booster! Il ne faudra pas tarder pour voir apparaître un produit identique chez toutes les autres marques. Les formules sont peut-être plus travaillées et les résultats sont sans doute plus satisfaisants… mais la question n’est pas là!

A quelle heure faut-il se lever si un si petit bout du corps demande autant d’attentions (faites le rapport d’un cil par rapport au corps)??
Les filles, si vous faites parties d’un test consommateur, faites remonter ma voix: je voudrais un seul mascara toutes prestations de services comprises… pour gagner trois minutes de sommeil et conserver ma demi-heure d’hésitation devant le placard 😉
* 5mn= temps de se concentrer + application blanche + Reconcentration + Application noir + Rahh galère pour couvrir le blanc qui reste sur le cil inférieur gauche + Temps d’effacer le loupage sur la peau en-dessous du cil inférieur gauche justement (compter le temps où il faut chercher le bon coton tige également) + Constat de l’effet « Top coat » + Oh et puis zut!

Bookmark and Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *