Ambiance et décoration de mariage

By | 20 août 2010
Un grand et vaste ce sujet…
Au départ, lorsqu’on décide de se marier, cela paraît fou! Limite, on se dit « Non, ce n’est pas possible, je vais me marier! La mariée que l’on voit dans les mariages… cette fois-ci ce sera moi! »…
Après avoir réalisé… la panique commence à se faire sentir. C’est bien beau de se marier… mais un mariage implique beaucoup de choses! Il y a toujours des petits détails trop jolis et comment faire pour les choisir??!
Arrivé à ce point, l’erreur fatale est de se rendre sans idée à un salon du mariage! Il y a tellement de services et de choses inutiles et chères, que l’on prend un coup de déprime. L’organisation paraît insurmontable puisque l’on a été noyé par les détails kitschissimes de vendeurs de bonheur.
Je n’ai sans doute pas la solution miracle, mais voici comment j’ai procédé pour construire une ambiance cohérente et simple tout en faisant attention à mon budget.
L’ambiance
Je n’avais aucune idée au départ. Alors, j’ai commencé par choisir les couleurs pour me lancer et me cadrer:
Gris foncé, Rose tendre, Blanc (qui a viré au blanc cassé par la suite).
Ensuite, j’ai réfléchi à la façon dont je voyais mon mariage: Romantique.
Enfin, j’ai complété mon mood board par des éléments qui me tiennent à cœur:
Les nœuds, les Rubans de satin, les Roses et l’Asymétrie.
 
Le Faire-part
Mon ambiance en tête, j’ai commencé à regarder le faire-part. Pour faire simple, j’ai acheté des magazines de mariage et j’ai été voir les sites internet des annonceurs.
J’ai craqué sur les modèles de la créatrice Soline qui a une boutique dans le Marais à Paris. Je me suis rendue en boutique pour voir les modèles en papier en en tissu et j’ai trouvé la trame de ce qui me plaisait. (Il y avait beaucoup de choses très plaisantes mais je me suis limitée à un modèle de base qui me permettait de contrôler mon budget… il faut donc savoir fermer les yeux). J’ai finalement validé ma commande lors d’un salon du mariage (j »y suis allée spécialement  pour cela) afin d’avoir les 10% de remise. Bien sûr, par rapport au modèle, j’ai modifié la texture du papier, le type du ruban etc… etc…
Enfin, j’ai commandé de la cire grise, un pistolet à cire et un sceau personnalisé aux initiales du prénom de mon mari et du mien sur le site de l’Art du papier. Cela a donné un côté plus qualitatif à l’enveloppe du faire-part, pour une finition plus élaborée. (Note: Injecter deux coups de cire avec le pistolet et refroidir le métal [en mettant le sceau au frigo] à partir de 4 utilisations successives… sinon la cire ne se décolle pas bien).
L’intérêt de ce faire-part: il avait tout pour lui… les couleurs bien sur, le nœud, le ruban, l’asymétrie et le côté très classique du format carré.
 

 

C’est à partir du faire-part que j’ai décliné tout le reste de la décoration.
 
Le site Internet
L’objectif de mon site Internet, au delà de donner les informations pratiques, était de fédérer tous les éléments présent dans mon thème.
Ainsi retrouve-t-on :
– le nœud sur la bannière… avec un élément couture ajouté car directement repris du faire-part.
– le nœud et la couture sur la photo d’accueil (piqure de rappel)
– le cœur de rose… une image pour faire jolie et pour introduire le thème floral.
– la forme des boutons/la police: classique et romantique.
– toutes les images utilisées ont été choisies avec minutie… elles devaient correspondre à tous ces thèmes. Notez l’image utilisée pour la liste de mariage: une boîte ronde rose (romantique) nouée par un ruban.

Les fleurs
Je voulais des roses, des roses et des roses! J’ai minutieusement sélectionné la variété de rose qui me plaisait avec la fleuriste et son fournisseur: la rose DJœNA… une merveille!
– Sur les tables: une large coupelle de roses coupées à ras.
– Sur les buffets de cocktail: des vases éprouvettes de différente hauteur avec des roses plantées.
– Mon bouquet et la boutonnière de mon mari: Je ne voulais pas ressembler aux tables, donc j’ai choisi des roses blanches pour trancher.
Au final… plus de 300 roses ont été utilisées! J’aimerais plonger dans une piscine de pétale de rose Djœna un jour!
Rose Djœna:

 

Le nom des tables et le tableau du plan de table
Voilà un sujet qui m’a fait chauffer la cervelle! Je souhaitais quelque chose d’original, d’insolite et qui constituerait le cœur de mon ambiance. Après être passée par 10 000 idées plus ou moins bonnes, je me suis arrêtée sur ce principe.
Chaque table correspondra à une photo, celle-ci se reportant à la rose. J’avais donc 13 tables dont voici les noms:
– Cœur de rose (Table des mariés)
– Sucre de rose
– Crème de rose
– Quartz de rose
– Encre de rose
– Eau de rose
– Feu de rose
– Voile de rose
– Vent de rose
– Bulle de rose
– Bois de rose
– Perle de rose
– Soie de rose
Note: J’ai d’abord trouvé les noms: Un mot de une ou deux syllabes (dont une muette) max + de rose.
J’ai ensuite cherché des photos sur Getty image qui puissent s’en rapprocher.
J’ai évidemment pris soin de placer mes invités en fonction des noms de table. Rien n’a été laissé au hasard.
 
Concernant le tableau pour le plan de table... J’ai commencé par acheter une toile qui serait placée sur un chevalet à l’entrée de la salle de réception (côté classique et romantique).
Pour suivre mon idée de nœud et de couture, j’ai découpé la toile de façon à passer le ruban de parts et d’autre pour faire un gros nœud sur le coin gauche. J’ai ensuite peint la toile (en ayant pris soin d’enlever le ruban pour le pas le salir évidemment). Pour le gris, j’ai mélangé du blanc et du noir à la place de prendre un tube de peinture grise. Cela m’a donné une teinte irrégulière (tantôt plus claire, tantôt du foncé) pour parfaire l’asymétrie et donner plus de caractère.
J’ai fabriqué de petites enveloppes avec un papier blanc cassé tissé (dispo sur Art du Papier), similaire au papier intérieur du faire part. Ces enveloppes étaient fermées avec le sceau utilisé pour l’enveloppe du faire-part (en réalité, les enveloppes étaient pré-ouvertes pour que les invités n’arrachent pas tout en découvrant le plan de table). A l’intérieur, ils découvraient la photo de leur table, le placement, et un petit mot personnalisé se reportant au nom de la table et à nos relations.

L’intérêt: Le plan de table a vraiment été une découverte car ils ont du décacheter les enveloppes… la surprise est plus amusante!

 
La décoration des tables
– Des tables rondes avec nappes blanches. Pour casser le côté trop lisse et antiseptique, j’ai fabriqué des chemins de table en papyrus gris. L’avantage du papyrus est qu’il ne s’effiloche pas. La découpe était plus ou moins droite… mais avec tout ce que l’on pose sur les tables, on ne voyait pas que la finition laissait à désirer. 
La découpe
des
chemins de table reste ce que j’ai le plus détesté dans la préparation du mariage!

Les menus: J’ai plié en 3, une feuille cartonnée grise A4 de façon à écrire le menu sur une face (sur le même papier blanc cassé tissé utilisé pour le plan de table) et le nom de la table sur une autre face. Pour ajouter un peu d’asymétrie, j’ai plié un rebord avec un nœud de ruban rose (idem Faire part). J’ai fabriqué 3 menus pour les tables de 8 et 4 menus pour les tables de 10… Cela demande beaucoup de travail… il m’a fallu 2 mois (non intensifs). La première fabrication est très amusante… le 40ème menu devient très fastidieux!
Note: Attention à toujours utiliser le même stylo pour tout le travail d’écriture. Pour ma part, j’ai toujours utilisé la même plume à calligraphie avec de l’encre noire.
– Les pochons de dragées: Trouvant que ces pochons coutent très chers, j’ai décidé de les fabriquer par moi-même. J’ai donc acheté du tissu rose, du tissu gris, et du tulle argenté au Marché St Pierre. Chaque petit pochon a été cousu à la machine avec du fil argenté. Le tout était noué par un ruban de satin gris ou de satin rose.
Attention: Travail conséquent… je vous conseille d’y réfléchir à deux fois avant de vous lancer!
Dans chaque pochon, il y avait des dragées Voisin roses pour les amandes, grises pour le chocolat et des petites billes argentées de nougatine.

 

– Le cadeau des invités: Un mini rosier à cultiver!

Couac: A 2 jours du mariage, la fleuriste m’a appelée pour me dire que la commande n’était pas passée à cause d’un problème informatique. J’ai failli m’évanouir tellement que je tenais à ces mini rosiers! Ils auraient dû tous être rose clair (comme les roses des centres de table)… mais finalement nous n’avons pu avoir en urgence que des mini rosiers multicolores. Cela a un peu cassé le côté trop parfait de ma mise en scène et personne ne l’a remarqué… mais je reste un peu déçue (d’autant que j’en avais un orange à ma place 🙁

 – Le rendu final!


 

Les enfants d’honneur
Tenues blanches par simplification. Harmonisation des chemises, bermudas et robes en commandant les vêtements au même endroit.
Pour la note de finition, j’ai fabriqué les ceintures: soie sauvage grise, ruban de satin rose clair noué cousue au fil argenté sur la soie de façon décentrée.

Pour les garçons: simple tour de taille.

 Pour les filles: nœud dans le dos.

Les livrets de messe
J’ai utilisé le même papier gris cartonné que celui des menus. Je l’ai plié dans le sens de la longueur pour un côté plus qualitatif et original. J’ai préparé ma page de garde séparément en reprenant l’image Cœur de rose. A l’intérieur, une seule feuille A4 pliée et imprimée recto verso: 1ère page Accueil et Liturgie/ 2ème page Célébration du mariage / 3ème page Célébration de l’eucharistie / 4ème page Envoi et Remerciements.



L’urne
Une jolie urne boîte ronde avec un ruban de satin (gris cette fois pour éviter l’effet too much)!

 

Voici un petit aperçu de mes préparatifs. Un thème reste personnel donc cela ne vous apportera pas plus que quelques idées. En revanche, si vous êtes à cours d’imagination pour votre propre thème, je me ferais un plaisir de me tordre l’esprit pour vous. N’hésitez pas à me présenter votre univers!

Si vous cherchez des bijoux pour votre mariage, je vous conseille le site suivant : Bagues de fiançailles

Bookmark and Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *